Archives du mot-clé Nantes

Courts Toujours : Retour de Festivals

C’est le printemps ! De retour de festivals, les programmateurs des Films du Funambule proposent un florilège de cinq films engagés, où les personnages se démènent avec énergie pour traverser les épreuves de la vie.

On y découvrira l’envers du décor d’une jeune-femme clown, ou celui d’une prof d’anglais embarquée sur un ferry avec ses élèves.

Sous nos yeux ébaubis, on vibrera avec  le prix du public du Festival de Clermont-Ferrand : Les Indes Galantes, où la puissance évidente d’une danse née dans les ghettos noirs de Los Angeles s’empare de la scène de l’Opéra Bastille.

A tâtons, nous partagerons les premiers émois amoureux d’un jeune couple tout près d’ici.

Et, plus loin, nous serons bouleversés par le témoignage  d’une toute petite fille dans “Vilaine fille”, césar du meilleur court métrage d’animation et Grand Prix du Festival de Clermont-Ferrand.

De très belles rencontres à découvrir au Cinéma Concorde à Nantes le jeudi 4 avril à 20h45

Publicités

Courts Toujours: « On est mal barré ! »

Les films du Funambules ouvrent l’année 2019 avec 7 courts métrages.

Des films qui feront écho à l’actualité, ou pas, qui racontent la difficulté à trouver un logement à garder son travail, à accepter sa différence, à joindre les deux bouts…

Quand ça ne veut pas, « On est mal barré ! », alors l’errance, des colères, des révoltes.

Ces expériences, toutes singulières, feront rire ou sourire, provoqueront indignation pitié ou peur.

Coup de cœur de la sélection pour Blanche Gardin, la reine du stand-up récompensée aux Molières 2018 qui invente des stratagèmes alambiqués pour ne pas passer la nuit dehors.

« On est mal barré! »

au Cinéma Concorde

79, Boulevard de l’égalité 44100 – NANTES

le jeudi 7 Février à 20h 45

 

Plein Tarif : 6 euros
Tarif Réduit : 5  euros

 

COURTS TOUJOURS: C’EST LE PASSÉ QUI PASSE

Pour sa dernière programmation de l’année, les films du Funambule ont choisi de montrer cinq récits intimes du passé. Souvenirs d’amitié, d’amour, de famille, de lieux, départs, retours, regrets ou rêves… ces évocations résonneront dans la mémoire de chaque spectateur. Fiction, récit, documentaire ou animation, la variété de traitement et d’expression de ces histoires universelles témoigne de la dimension très personnelle de chacune d’elles.

Comme dans la vie, le passé accompagne les personnages de ces films sous la forme d’une maison natale, d’un geste hérité de son père ou d’une amitié qui survit à la mort mais il peut aussi survenir soudain comme cette vieille connaissance revenue sans raison apparente ou cette photo jaunie qui raconte une jeunesse perdue. Souvenirs diffus ou sensations fortes, chacun accueillera cette programmation avec son passé personnel et son humeur présente.

Lisa Diaz, réalisatrice de Ma Maison, sera présente et échangera avec le public à l’issue de la projection.

C’est le passé qui passe

au Cinéma Concorde

79, Boulevard de l’égalité 44100 – NANTES

le jeudi 13 décembre à 20h 45 

Courts Toujours: La belgitude des choses

L’équipe des Films du Funambule vous a concocté pour cette rentrée, un florilège de films belges.
6 films pour goûter à « la belgitude des choses », à l’absurde, à la réalité, à la noirceur wallonne et flamande.
Une étrange consultation chez le médecin, un diner de famille cauchemardesque, un amour obsessionnel pour une Nissan Micra ou 18 minutes dans une vitrine à Bruxelles.
Coup de cœur pour Jean-Benoît Ugueux, star montante de la scène belge. Dans « Vihta » (Prix spécial du jury à Clermont-Ferrand 2018), il joue sans complexe de sa nudité pour tester ses collègues de travail.
Enfin, séquence « frites » avec Benoit Poelvoorde et Olivier Gourmet à leurs débuts dans un bijou cru et cynique  » Le signaleur » (grand prix de la critique à Cannes 1997 et prix du jury international de Clermont-Ferrand 1998)
JEUDI 18 OCTOBRE A 20H45 AU CINEMA LE CONCORDE
79, Boulevard de l’égalité 44100 Nantes

Ce diaporama nécessite JavaScript.

COURTS TOUJOURS, COURS ENCORE…A L’ECOLE !

 

C’est ce que vous propose l’équipe du Funambule.

7 courts métrages pour rire avec des cancres touchants, se rappeler, peut-être, nos premiers émois amoureux et revivre ce moment des grands choix d’orientation. Du réalisateur Eric Rohmer, plutôt nostalgique d’une certaine école, à C. Gonzalez qui imagine des professeurs dans un amphi vide, la question de l’école est toujours d’actualité et le 7ème art s’en saisit. 

«COURTS TOUJOURS, cours encore…à l’école»  

7 courts-métrages

au Cinéma Concorde

79 boulevard de l’égalité à Nantes 

 Jeudi 12 avril à 20h45.

Courts Toujours : « Au féminin pluriel »

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

        Jeudi 15 février 2018 au Concorde à  20h45 

79, Boulevard de l’Egalité 44100 Nantes

Le cinéma s’accorde au féminin pour la prochaine soirée court métrage « Courts Toujours ».

A l’affiche  : 4 films peuplés de femmes et de filles, plus ou moins jeunes : en galère à la campagne, militante obstinée, frangines parlant sexualité dans la cuisine familiale, ou encore jeune femme légère et solitaire en bord de mer façon « Vacances de Mademoiselle Hulot »… Pour cette 2ème séance de la saison, les filles du Funambule vous invitent à rencontrer Céline Novel, la réalisatrice de « Boulevard de l’océan. »