Tous les articles par courtstoujours

COURTS TOUJOURS : Retour de festivals

L’année dernière, bien sûr, pour les programmateurs et programmatrices des Films du funambule, pas de tables rondes, de soirées thématiques à Clermont-Ferrand, de petits fours à Brest ou de salles pleines ailleurs. Bref, pas de festivals de courts-métrages en live mais les films étaient visibles en ligne. Cette année, l’habituelle soirée « Retour de festivals » a donc été concoctée au fond d’un canapé, où il n’a pas été nécessaire de faire la queue…

Retour de festivals est l’occasion de découvrir l’actualité et la diversité de la production de l’année, et cette sélection sera particulièrement riche avec trois films d’animation : Empty place (qui décrit des lieux sans habitants et pourtant tourné avant le confinement), le documentaire Maalbeek (version très personnelle et poignante de l’attentat bruxellois) et la biographie d’une diva égyptienne oubliée Asmahan, la diva. Et puis, quelques éclats de rires grinçants avec Les deux couillons ou Pussy Boo qui portent des regards désabusés mais tendres sur le dialogue des générations. La séance se terminera sur Trois grains de gros sel, dernier film de la réalisatrice nantaise, Ingrid Chikhaoui présente au Concorde pour rencontrer le public, et peut-être en dire plus sur le long métrage qu’elle est en train d’écrire. Son film a été primé au festival de Clermont et est également en sélection au festival du court métrage de Bruxelles, ce sera donc l’occasion de venir partager l’enthousiasme de sa réalisatrice.

Courts toujours / Retour de festivals

Jeudi 7 avril à 20h45

au Cinéma Concorde à Nantes

(entrée 6€, tarif réduit 5€)

COURS TOUJOURS : Extra-muros

Les films du Funambule, l’association nantaise de promotion et de diffusion du court-métrage vous propose sa troisième projection de la saison au Cinéma Le Concorde à Nantes jeudi 24 février à 20h45. 

7 courts-métrages drôles ou graves, au pied des tours, dans la tour ou en pleine nature, 7 courts-métrages pour gouter au hors-piste, à l’alternative et au hors-champ. 

7 courts-métrages de Bercy à la forêt, de la tour Eiffel à la montagne, un mélange de documentaire, d’animation et même de film du patrimoine. 

« Courts toujours : extra-muros » 

au Concorde 

79 boulevard de l’égalité à Nantes 

jeudi 24 février à 20h45.

COURS TOUJOURS : A poil(s)

Les films du Funambule, l’association nantaise de promotion
et de diffusion du court-métrage, vous propose sa deuxième projection de la saison au Cinéma Le Concorde à Nantes
jeudi 16 décembre à 20h45. 

Le mot d’ordre, sur l’écran (uniquement !) : à poil(s). 

Des corps qui se racontent, qui osent se dévoiler, qui souffrent sous la cire, qui sont livrés au regard des autres, des histoires de poils
et de nudité hilarantes et émouvantes. 

Où ? Dans un institut de beauté, sur la plage, dans un zoo,
sur un lit ou à Times Square. 

Pour qui ? Les imberbes, les velus, les naturistes et tous les autres.

« Courts toujours : à poil(s) » 

7 courts-métrages au Concorde 

79 boulevard de l’égalité à Nantes 

jeudi 16 décembre à 20h45.

Courts Toujours : Femmes à la conquête de…

5 courts métrages habités par des personnages féminins à la conquête de leur liberté, de leurs droits,
de l’humour et de la beauté du monde.

Celle qui combat peut perdre,
mais celle qui ne combat pas a déjà perdu…

Se dépasser physiquement, exiger et gagner du terrain, tempêter intérieurement jusqu’à exploser ? 
Ou alors, attendre bien sagement à sa place ?

Nos héroïnes ont toutes choisi à leur manière, d’aller de l’avant au risque de défier l’ordre établi, juste pour être et résonner tel qu’elles l’entendent en ce monde.

Que ce soit dans l’effort et la sueur, la lassitude des petits conflits quotidiens ou en se jetant vers l’inconnu,
celles qui finissent par renoncer sont celles qui n’auront pas bougé…


COURTS TOUJOURS
Femmes, à la conquête de…

5 courts-métrages au cinéma Le Concorde

79 boulevard de l’Égalité à Nantes 

Jeudi 21 octobre à 20h45

Courts Toujours : retour de festivals

Les Films du Funambule, l’association nantaise de promotion et de diffusion du court métrage, est de retour après 10 mois d’absence et vous propose sa première projection de la saison au Cinéma Le Concorde à Nantes le jeudi 15 octobre

6 films vus et sélectionnés au Festival Européen du Film court de Brest et au Festival International du Court-métrage de Clermont-Ferrand.

Un fantôme, deux sœurs, une jeune garagiste confrontée au machisme,  une pépite de 2’20’’ sur l’indécence du partage des richesses et le dernier film d’animation de Bruno Collet, multi primé, qui offre un regard touchant sur la maladie d’Alzheimer.

Pour frémir et rire, on plonge (ou non) dans Hooptornet, un documentaire suédois. La caméra suit des personnes pour la première fois en haut d’un plongeoir de 10 mètres : vont-elles sauter ?

Enfin, le nantais Yves Piat présentera « Nefta football club », son court-métrage plein d’humour qui lui aussi a raflé des prix dans le monde entier, dont une nomination aux Oscars 2020.

« Courts toujours…retour de festivals » 

6 courts-métrages

au cinéma Le Concorde

79 boulevard de l’égalité à Nantes  

jeudi 15 octobre à 20h45.

COURTS TOUJOURS : Extérieur, nuit

7 films exclusivement tournés la nuit, en extérieur, dans la rue, au pied d’un immeuble, dans un taxi, ou sur une plage au Sénégal.

La nuit, les rencontres sont improbables, les amours pourraient naitre, l’horloge tourne pour les urgentistes, les migrants se racontent, les policiers rodent et certains aimeraient décrocher la lune.

Animation ou fiction, 7 films drôles, graves, haletants dont le deuxième court-métrage professionnel de Maurice Pialat, l’un des tout premiers de Samuel Benchetrit ou celui qui a fait éclore le Grand Prix au dernier festival de Cannes.

COURTS TOUJOURS : Extérieur, nuit

7 courts-métrages

au cinéma Le Concorde

79 boulevard de l’égalité à Nantes 

jeudi 13 février 2020 à 20h45.

COURTS TOUJOURS : Alors on danse

 

COURTS TOUJOURS : Alors on danse

L’hiver arrive, les films du Funambule se mettent en mouvement, ils vous proposent 8 films sur la danse. Dans les fictions, les documentaires ou les films d’animations, les corps bougent pour se réchauffer parfois, ils bougent aussi pour évacuer, séduire, lutter, ou exprimer, souvent.

Dans les films choisis la danse est un rêve, un travail ou une affaire de rencontre. On y découvre la danse classique de l’Opéra, celle des dancings où les dames attendent l’homme pour danser, ou celle qui s’apprend pour épater la galerie sous les boules à facettes.

Ce sera l’occasion de belles rencontres avec chorégraphes et danseurs anonymes et avec d’autres personnalités plus connues : Mickaël Denard, Dorothée Gilbert, Catherine Deneuve.

Vous repartirez qui sait en ayant appris une danse pour les fêtes de fin d’année.

«COURTS TOUJOURS : Alors on danse » 

8 courts-métrages

au Cinéma Le Concorde

79 boulevard de l’égalité à Nantes 

 Jeudi 12 décembre à 20h45.

 

Beaux gosses

Pour démarrer la saison Courts Toujours, on vous invite à retomber en enfance. Ou plutôt, à vous faire une cure de jouvence.

Portraits croisés en hexagone, celui d’une jeune femme voilée en quête d’intégrité, plus libre qu’on l’imagine; de frères et cœurs animés qui s’interrogent sur l’identité de leur père, dans un huis-clos d’appartement; des vertes et des pas mûres en plaçant le cancre et le meilleur élève côte à côte. On n’oublie pas la petite fille qui veut souffler ses bougies dans la voiture où elle dort. On clôturera la séance avec la lumineuse et sensible galerie de portraits de jeunes aux parcours cabossés, signée Vincent Pouplard qui sera présent pour échanger avec le public.

Courts Toujours – Beaux gosses

au cinéma Concorde à Nantes, le jeudi 17 octobre à 20h45

Courts Toujours : Retour de Festivals

C’est le printemps ! De retour de festivals, les programmateurs des Films du Funambule proposent un florilège de cinq films engagés, où les personnages se démènent avec énergie pour traverser les épreuves de la vie.

On y découvrira l’envers du décor d’une jeune-femme clown, ou celui d’une prof d’anglais embarquée sur un ferry avec ses élèves.

Sous nos yeux ébaubis, on vibrera avec  le prix du public du Festival de Clermont-Ferrand : Les Indes Galantes, où la puissance évidente d’une danse née dans les ghettos noirs de Los Angeles s’empare de la scène de l’Opéra Bastille.

A tâtons, nous partagerons les premiers émois amoureux d’un jeune couple tout près d’ici.

Et, plus loin, nous serons bouleversés par le témoignage  d’une toute petite fille dans “Vilaine fille”, césar du meilleur court métrage d’animation et Grand Prix du Festival de Clermont-Ferrand.

De très belles rencontres à découvrir au Cinéma Concorde à Nantes le jeudi 4 avril à 20h45