17 décembre: Courts toujours, ça grince !

Ca grince, ça fait mal, ça fait rire, ça met en colère mais ça détend aussi !
Pour cette programmation hivernale, 6 courts évidemment décalés avec une farce futuriste (1er court métrage de Dupontel), un facteur de l’espace paresseux, des situations plus noires de réalités humaines (collaboration de Topor et Laloux) mais aussi des moments drôles de situations burlesques (Marc Andréoni ).

A voir au cinéma Concorde à Nantes, le 17 décembre 2015 à 20h45.

Désiré-de-albert-DUPONTEL-

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s